Site Loader

Le quartier Saint-Michel se situe dans le centre ancien de Bordeaux. Il se concentre autour de l’imposante basilique de style gothique portant le même nom. Il se situe au sud de Bordeaux, entre le Place Canteloup et la Place des Capucins. Des activités de commerce prennent place sur ces dernières. Le quartier Saint-Michel, quant à lui, accueille régulièrement des brocanteurs. Le charme de ses ruelles étroites et labyrinthiques, les terrasses ombragées ainsi que les bazars orientaux font l’identité unique de ce quartier bordelais.

L'histoire du quartier Saint-Michel

Saint-Michel est historiquement un quartier très cosmopolite où les ambiances, les origines et les générations se mélangèrent harmonieusement. Aujourd’hui, le quartier entame sa mutation. En effet, c’est un doux mélange de vieux quartier et de quartier naissant. D’ailleurs, de nombreux architectes, startups et artistes commencent à être attirés par la vie culturelle dynamique du quartier ainsi que l’âme et le charme qui s’en dégagent. Animée toute la journée par un passage dense, la vie de quartier est accueillante et conviviale.

Que faire dans le quartier Saint-Michel ?

La basilique Saint-Michel

Cette basilique est l’un des principaux lieux de culte catholique de la capitale girondine. Bâtie entre le XIVe et le XVIe siècle, elle s’inscrit dans le style gothique à l’instar de nombreux édifices religieux bordelais. C’est la basilique qui donne son nom à la place et non l’inverse. Elle partage avec la cathédrale Saint-André située place Pey Berland la particularité d’avoir un clocher indépendant du sanctuaire. Communément appelée « la flèche », c’est d’ailleurs le monument le plus emblématique du quartier. Haut de 114 mètres, c’est le deuxième plus haut clocher de France, derrière celui de la cathédrale de Strasbourg. La basilique Saint-Michel est classée monument historique depuis 1846 et est inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco depuis 1998. 

Basilique Saint-Michel

La fontaine de la Grave

La fontaine de la Grave se prénomme également fontaine des Salinières. Ce monument bordelais fondé en 1788 est inscrit aux monuments historiques depuis 1925. Richard-François Bondin, son architecte, intègre la fontaine dans un octogone. Une colonne en son centre prend place sur un socle carré et symbolise le jaillissement de l’eau.

La fontaine de la Grave

Le marché des Capucins

Située à quelques pas du marché des Capucins, la place Saint-Michel profite du passage quotidien de centaines d’usagers. Effectivement, la vie est rythmée par cet immense marché quotidien abrité dans des halles depuis le milieu du XVIIIe siècle. Premier marché d’intérêt national dans les années 1950, nombreux sont ceux qui s’intéressent à son dynamisme économique. 

Marché des Capucins

Les boutiques et restaurants

La place Saint-Michel abrite de nombreux restaurants, bistrots et cafés dans lesquels il est possible de se restaurer et de se rafraichir. Entre ces établissent se cachent des boutiques d’antiquités qui participent à l’identité affirmée du quartier et dans lesquelles il fait bon flâner. Plusieurs fois par semaine, la place accueille des puces et un marché. C’est un lieu qui vit au rythme des échanges et des partages des usagers.

Marché aux puces à Saint-Michel

Un accès privilégié

La Place Saint-Michel s’associe souvent au quartier de la Victoire situé à quelques minutes à pieds. Aussi, il côtoie le quartier de la Gare Saint-Jean ainsi que les quartiers Saint-Pierre et Sainte-Croix, sans oublier les Quais de la Garonne. Petit îlot au cœur de la zone sud de Bordeaux, le quartier offre un mode de vie urbain mais authentique où se dégage une ambiance unique.

Sophie Gonçalves

4 Replies to “Le quartier Saint-Michel”

    1. C’est bien ecrie et ces belle image sa nous fait envie de découvrir la gironde et ces magnifiques des beau et bien fait

  1. Ces bien ecrie Est ces image sa nous fait envie de découvrir à la gironde ces manigfique c’est très beau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Pour ne manquer aucun de nos articles, abonnez-vous à notre newsletter.